Streams | Les courants 

Français ci-dessous

The four streams are the core of Through the Storm. The conference centres on stream-based thematic working groups meeting online in the three months prior to gathering in Ottawa in August to consider, discuss, debate, weigh, and work through the material impact of these inquiries for the media arts. During the gathering, working groups will present proposals, manifestos, and other material to the community in daily plenaries, along with time for consultations, conversations, creating publications and art works. Working groups will also have access to screen printing, photocopiers, sound recording, video production equipment, and other resources through Ottawa partner organisations. The four streams were conceived and outlined by the gathering organising committee over a period of months. They are meant as a starting point.

In discussing the work of the gathering, we use the term Canada to reference the lands within the borders drawn by the colonial powers that have claimed them. However, we do not want these borders or governing bodies to hold us back from accessing knowledge from before the time that this land was called Canada, or acknowledging whose lands we are on when we work. Nor do we want the current colonial realities to hold us back from imagining what the future may hold.

Working Process

Based on conversations across the sector about how the momentary nature of few day in-person meetings does not suffice to meaningfully think through and address sectoral urgencies, the organizers came up with a new, experimental format for this year’s gathering.

This year, the August 10-14 in-person meeting will be preceded by three virtual meetings of approximately two to three hours each, for each of the 4 proposed streams. Indeed, registration to this year’s gathering means a commitment to participate in the meeting sessions prior to the in-person event. 

The proposed streams are meant to include a multiplicity of directions and serve as a starting point for working through and deeply engaging with pressing sectoral issues.  The intention is that they serve as a framework with the understanding that smaller groups and various affinities will emerge. 

During the in-person gathering, working groups will have the opportunity to present, troubleshoot, and discuss their work with the rest of the community and formalize it for action within their respective organizations.

Code of Conduct

All participants must be able and welcome to equitably and effectively participate. Please speak to your fellow community members with respect and good faith.

All participants must be mindful of, and take responsibility for, their speech and behavior. We embrace respect and concern for the free expression of others, but will not tolerate oppressive or exclusionary behavior and harassment. This includes any conduct that demeans, marginalizes, rejects, threatens or harms anyone on the basis of identity, background, or ability; creating or reinforcing an inequitable environment; deliberate intimidation; stalking; threatening; unwelcome sexual attention; or other invasions of privacy. 

 All meetings will be formally facilitated and will have moderators able to support participants. If you see, overhear or experience a violation of the Code of Conduct during a virtual event, please let one of the moderators know through direct message in the chat. Breakout rooms will be used by moderators to clarify the Code of Conduct and work through conflicts in private, but will report back to the larger group as needed. If you are asked to join a breakout room with a moderator please accept the invitation. 

Sacrifice as Beginning: Conflict, Justice, Reparations

The Exploitation of Informality: Formal Labour Standards – Unions, Guilds, Ombudsperson

Economies Beyond Survival: Arts Organisations as Alternative Economic Frameworks

After Hubs to Utopian Spaces: Towards Cooperative Housing and Arts Facilities Looking Outward

 – – – – – – – – – – – FRANÇAIS – – – – – – – – – – –

Les quatre volets constituent le cœur d’À travers la tempête. Le colloque est centré sur des groupes de travail thématiques qui se réuniront en ligne au cours des trois mois précédant le rassemblement à Ottawa en août, pour examiner, discuter, débattre, peser et travailler sur l’impact matériel de ces enquêtes sur les arts médiatiques. Pendant le colloque, les groupes de travail présenteront des propositions, des manifestes et d’autres documents à la communauté lors de séances plénières quotidiennes, et disposeront de temps pour des consultations, des conversations, la création de publications et d’œuvres d’art. Les groupes de travail auront également accès à la sérigraphie, aux photocopieuses, à l’enregistrement sonore, à l’équipement de production vidéo et à d’autres ressources par le biais des organisations partenaires d’Ottawa. Les quatre volets ont été conçus et esquissés par le comité organisateur du rassemblement sur une période de plusieurs mois. Ils sont conçus comme un point de départ.

En discutant du travail du colloque, nous utilisons le terme Canada pour désigner les terres situées à l’intérieur des frontières tracées par les puissances coloniales qui les ont revendiquées. Cependant, nous ne voulons pas que ces frontières ou ces organes directeurs nous empêchent d’accéder à des connaissances antérieures à l’époque où cette terre s’appelait Canada, ou de reconnaître sur quelles terres nous travaillons. Nous ne voulons pas non plus que les réalités coloniales actuelles nous empêchent d’imaginer ce que l’avenir nous réserve.

Méthode de travail

Suite aux conversations du secteur sur le fait que la nature momentanée des réunions en personne de quelques jours ne suffit pas pour réfléchir de manière significative aux urgences sectorielles et y répondre, les organisateur.ice.s ont proposé un nouveau format expérimental pour le colloque de cette année.

Cette année, la réunion en personne du 10 au 14 août sera précédée de trois réunions virtuelles d’environ deux à trois heures chacune, pour chacun des quatre volets proposés. En effet, en s’inscrivant au colloque de cette année, les participant.e.s s’engagent à participer aux sessions de la réunion avant l’événement en personne. 

Les thèmes proposés sont censés inclure une multiplicité d’orientations et servir de point de départ pour travailler et s’engager en profondeur sur des questions sectorielles urgentes.  L’intention est qu’ils servent de cadre, étant entendu que des groupes plus petits et diverses affinités émergeront. 

Au cours de la réunion en personne, les groupes de travail auront l’occasion de présenter, de résoudre les problèmes et de discuter de leur travail avec le reste de la communauté et de le formaliser en vue d’une action au sein de leurs organisations respectives.

Code de conduite

Tous les participant.e.s doivent être en mesure de participer de manière équitable et efficace et être les bienvenu.e.s. Veuillez vous adresser aux autres membres de la communauté avec respect et bonne foi.

Tous les participant.e.s doivent être conscient.e.s de leur discours et de leur comportement et en assumer la responsabilité. Nous respectons la liberté d’expression d’autrui, mais nous ne tolérons pas les comportements d’oppression ou d’exclusion ni le harcèlement. Cela inclut toute conduite qui rabaisse, marginalise, rejette, menace ou blesse quelqu’un sur la base de son identité, de ses antécédents ou de ses capacités ; la création ou le renforcement d’un environnement inéquitable ; l’intimidation délibérée ; le harcèlement ; les menaces ; l’attention sexuelle importune ; ou toute autre invasion de la vie privée. 

 Toutes les réunions seront conduites de façon formelle et auront des modérateur.ice.s capables de soutenir les participant.e.s. Si vous voyez, entendez ou subissez une violation du code de conduite lors d’un événement virtuel, veuillez en informer l’un des modérateur.ice.s par message direct dans le chat. Les modérateur.ice.s utiliseront les salles de discussion pour clarifier le code de conduite et résoudre les conflits en privé, mais ils.elles feront rapport au groupe entier si nécessaire. Si vous êtes invité.e à rejoindre une salle de discussion avec un modérateur.ice, veuillez accepter l’invitation.  

Le sacrifice comme point de départ : Conflit, justice, réparations

L’exploitation de l’informalité : Normes de travail formelles – syndicats, guildes, ombudsman

Les économies au-delà de la survie : les organisations artistiques comme cadres économiques alternatifs

Après les hubs jusqu’aux espaces utopiques : Vers des coopératives d’habitation et des installations artistiques tournées vers l’extérieur